A huge collection of 3400+ free website templates JAR theme com WP themes and more at the biggest community-driven free web design site
Home / Monde / Afrique / Avec sa Prius solaire, Toyota vise l’autonomie infinie

Avec sa Prius solaire, Toyota vise l’autonomie infinie

Le rêve d’une automobile électrique indépendante de toute pompe ou prise n’est pas tout à fait hors de portée.

Avant que les choses ne changent, peut-être sous l’impulsion de la puissance publique, l’un des principaux freins à une adoption massive de la voiture électrique est la trop faible couverture des territoires en bornes de recharge.

Si elle progresse, l’autonomie des véhicules à batterie reste plus limitée que celle des voitures dotées de moteurs à explosion. Par ailleurs, faire le plein prend beaucoup moins de temps qu’une recharge, même rapide, des accumulateurs.

Toyota, dont la Prius a été l’une des pionnières en matière de

hybrides, cherche une solution pour dépasser cette limite. Il lui a suffi de lever les yeux aux ciel pour la trouver: il s’agit, tout simplement, du soleil.

Le soleil, un allié infini

Si la marque japonaise vend déjà des Prius dotées de panneaux photovoltaïques, ceux-ci sont loin de suffire pour faire, à eux seuls, rouler la voiture. Associée au fabricant d’électronique Sharp, Toyota teste depuis cet été un nouveau prototype dont les cellules solaires ont un rendement bien plus élevé que ceux précédemment proposés: 34% au lieu de 20%.

Mieux: la finesse des panneaux, développés conjointement avec une autre firme nipponne du nom de Nedo, permet de ne pas les réserver au seul toit de l’automobile mais de les placer sur toutes les surfaces imaginables. Contrairement à la Prius solaire déjà commercialisée, le prototype testé, couvert de 1.100 cellules de la taille d’une carte de crédit, peut être rechargé en roulant –pas seulement lorsqu’il est garé.

Selon les chiffres fournis par le constructeur, ce modèle serait capable de générer l’équivalent de 44,5 kilomètres de roulage pendant une journée au parking, et de 56,3 kilomètres si elle est conduite –c’est largement supérieur au trajet moyen quotidien d’un automobiliste français.

«Ce n’est pas une technologie que nous verrons largement utilisée dans les prochaines décennies», explique, pessimiste, un expert interrogé par Bloomberg. Peut-être les progrès techniques et économiques en matière de cellules photovoltaïques et de batteries, qui stockent l’énergie générée par le soleil lorsque celui-ci se cache, le feront-ils mentir.

Toyota aura alors sans doute pris beaucoup d’avance sur ses concurrents et inventé un rêve automobile: un véhicule à l’autonomie infinie, pleinement indépendant de toute pompe à essence comme de toute prise électrique.

Source: Korii

L’avantage du soleil? Il est partout, et ne coûte rien. | Toyota

A propos ithry-laib

Voir aussi

NASH : la « maladie du foie gras », nouveau marché pharmaceutique

La stéatose hépatique non-alcoolique pourrait toucher des millions de personnes et devenir un marché de choix …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *